"Toutes choses sont dites déjà ; mais comme personne n’écoute, il faut toujours recommencer."
— André Gide

Quel est le point commun entre Picasso, Jay-Z, David Bowie, Howard Aiken, Kobe Bryant et Mark Twain ?

Non, ce n’est pas la piquouse 💉

Ils ont construit leur carrière en volant. Et l’ont toujours assumé, les saligauds.

D’après l’auteur Austin Kleon, ce serait même le vol qui différencierait un très bon artiste d’un médiocre.

Non mais c’est quoi ce Blog de merde ! Après un article sur la drogue et la créativité, maintenant tu nous incites à plagier ? Ton prochain article c’est « réussir en couchant : la méthode de Romain Duris » ?
– Jean-Bernard du Var 🤓

Hey Jean-Bernard, t’es plus en forme qu’un Pikachu branché sur secteur !

Tu as raison, il faut d’abord définir la notion de vol. Deux interprétations peuvent s’y cacher : la copie, et le plagiat.

  • Plagier, c’est faire passer le travail d’un autre pour le sien.
  • Copier, c’est effectuer du reverse-engineering : décortiquer et reproduire une méthode, pour la comprendre puis l’adapter à sa propre sauce; le tout en rendant hommage à l’instigateur de la méthode initiale.

Pour Austin Kleon, voler est assimilable à copier

Kobe Bryant est un exemple parfait d’Arsène Lupin de la performance : il aurait si bien volé Michael Jordan qu’il serait le seul à pouvoir le battre en 1-to-1 – c’est MJ himself qui le dit.

Mais du coup, si tous les plus grands volent… ils volent à d’autres qui volent ? C’est incestueux ce bordel !
– Jean-Bernard du Var 🤓
2020 Jean-Bernard for President 🇺🇸🎉💰🔫

Allez, prenons au hasard un artiste inspirant de nombreux contemporains : Salvador Dalí.

Il a développé une méthode de création unique, nommée tendrement « méthode paranoïaque-critique » – ça donne envie, hein ? 😬

Pour la mettre en place, Dalí a joué les pique-assiette : il a d’abord décortiqué l’étude clinique de son ami Jacques Lacan traitant de la psychose paranoïa, puis s’est penché sur les théories psychologiques de Gabriel Dromard.

Lacan n’était pas parti de zéro dans la réalisation de son étude : il s’était basé sur les leçons de Gaëtan Gatian de Clérambault traitant de la paranoïa.

Et devinez quoi ? Les leçons de Clérembault ont été préparées avec les recherches de Paul Sérieux et Joseph Capgras sur le délire d’interprétation, et avec celles d’Ernest Dupré et Benjamin Logre sur le délire d’imagination…

… et je vais m’arrêter ici, parce que ça commence à me syphonner le cortex 😵

Le résultat ? Le génie créatif de Salvador Dalí s’est bâti autour d’un arbre généalogique du vol !

Moi aussi je veux devenir un p***** de voleur comme Dalí !
– Jean-Bernard du Var 🤓

Un grand pouvoir implique de grandes responsabilités Jean-Bernard. Et c’est ton jour de chance : ce pouvoir est aussi facile à manipuler que de la pâte à sel.

#1 – Sélectionne 👉

Tout d’abord, choisis un héros. Un mentor spirituel qui t’inspire à devenir comme lui, qui t’a donné envie de te lancer dans ton domaine.

Tu n’as même pas besoin de lui demander, ça t’évitera de te prendre une bâche de l’espace.

Exemple : Tu fais de la batterie et tu choisis Ringo Starr 🥁

#2 – Décortique 💣

Décortique ses méthodes.

Explose son travail au C4 et analyse chaque morceau comme un Sherlock Holmes des temps modernes.

Exemple : Tu te rues sans réfléchir sur Youtube et tu tapes « Ringo Starr masterclass ». Pif paf pouf, en 1min tu tombes notamment sur ça.

Fouine le maximum d’informations sur un maximum de supports : Google, Youtube, livres, DVD… C’est open bar mon pote 🍻

Ensuite, applique de façon brute ses méthodes dans ton projet. Ce ne sera pas 100% adapté à ta façon de créer, et tu chercheras à te les approprier par itération sans même t’en rendre compte.

C’est à cette étape que ta personnalité créative commence à se bâtir.

#3 – Recherche 🔎

Cherche les mentors de ton mentor.

Une fois repérés, décortique leurs méthodes.

Exemple : En checkant la page Wikipédia de Ringo Starr, tu te rends compte qu’il a été influencé par le batteur Buddy Rich. Tu tapes alors sur Google « buddy rich partition », et tu tombes sur ce lien. Et tout ça en 5min chrono.

Puis réitère avec les mentors des mentors de ton mentor.

Tu dois écumer le sujet en remontant jusqu’à l’apparition de l’Homo sapiens- bonus : tu pourras même arbitrer le match Genèse VS théorie de l’évolution.

#4 – Repeat 🔁

Dès que tu penses avoir écumé le sujet sur plusieurs générations, choisis un nouveau héro.

Cette fois, il doit provenir d’un domaine différent de celui dans lequel tu évolues.

Par exemple, Salvador Dalí s’inspirait des travaux de son ami psychiatre Lacan : à première vue la psychiatrie a peu de choses en commun avec la peinture.

Répète ces recherches autant de fois que tu as d’influences. L’objectif principal est de connecter des points a priori décorrelés, qui au final formeront un tout cohérent et applicable à ton art ou ton travail.

Et le truc cool, c’est qu’à force tu vas développer ton propre style 😏

Attends attends, c’est un peu comme la caverne d’Ali Baba… Il y’a beaucoup trop de trucs à voler : comment je m’organise ?
– Jean-Bernard du Var 🤓

Ali Baba n’avait que 3 ânes sous la main pour porter un maximum de sacs d’or et d’argent. Toi, tu peux tout porter avec un carnet de notes ou un ordinateur 🗒

"Rien n’est original. Volez tout ce qui peut amener l’inspiration ou nourrir votre imagination. Dévorez les vieux films, les nouveaux films, la musique, les livres, les peintures, les photographies, les poèmes, les rêves, les conversations aléatoires, l’architecture, les ponts, les rues, les arbres, les nuages, les plans d’eau. Sélectionnez toutes les choses à voler qui parlent directement à votre âme. Si vous faites cela, votre travail (et vol) sera authentique."
— Jim Jarmusch

Le vol n’a pas de frontières en terme de formats. Il est important que tu varies les formes de butin : paragraphes, images, photos prises avec ton téléphone, citations, musiques, enregistrement vocaux… Plus tes larcins seront de formats et de sources différentes, plus tu auras matière à créer de façon unique.

Certains outils te permettent d’organiser tes inspirations, comme les moodboard. D’ailleurs psst, tu le gardes pour toi : un prochain article sera consacré aux outils pour t’aider à collecter et organiser tes vols… Inscris toi tout de suite à la newsletter pour ne pas le rater 🚨

Ouais, enfin bon… voler c’est un peu comme aller sur ThePirateBay : on ne sait jamais si on doit commencer par télécharger le dernier FIFA ou par un film oscarisé de Clara Morgane…
– Jean-Bernard du Var 🤓

Prends une infusion de sauge, tout va bien.

N‘attends pas de savoir ce que tu veux faire pour commencer à le faire.

Inspire toi de ceux qui n’ont pas eu le choix de se lancer : les malvoyants – big upppp 👊.

A l’apparition du handicap, leurs sens sont brouillés; puis ils doivent apprendre à compenser leur déficience visuelle par l’utilisation maximum des autres sens.

Concentre-toi sur le développement de tes sens.

Si tu as des bribes d’idées, essaye de les façonner en appliquant les méthodes des créateurs que tu copies. Si tu n’as absolument aucune idée, tiens un Blog en partageant tes connaissances fraichement acquises : le learning by teaching t’obligera à reformuler les notions et à amorcer une prise de recul sur ce que tu viens d’apprendre.

Ne dis-t-on pas que les leçons données aux autres sont souvent pour nous-même ? 🙃

Hey mais attends coco… Tu ne serais pas en train de voler quelqu’un d’autre avec ton article ?
– Jean-Bernard du Var 🤓

Ta perspicacité est aussi vive qu’une moule qui se noie dans un verre d’eau, tu m’épates !

Cet article est inspiré du livre « Steal like an artist » d’Austin Kleon. Je ne peux que te conseiller de foncer l’acheter, c’est un moteur V12 sous Fiat Punto.

There are currently no comments.