Ah, la nouvelle annĂ©e ! đŸŽ‰

Cette pĂ©riode pleine d’espoir, d’amour et de complaisance envers son prochain.

Et puis il y a ce gars, dont l’haleine est un effluve savoureux de mousseux sans bulles, de roulĂ©es de tabac des pays de l’Est, et de salive dĂ©robĂ©e Ă  une tierce personne – salive elle-mĂȘme embaumĂ©e par les sucs gastriques.

Et puis ce gars, dans un Ă©lan majestueux digne d’un Alain Delon des annĂ©es folles, saute sur la table basse en bois de noyer.

Le valeureux se lance alors dans une dĂ©claration improvisĂ©e Ă  l’intention de ses amis prĂ©sents, laissant pantois les quelques malheureux venus se bourrer de petits fours dĂ©congelĂ©s. 

Au dĂ©tour d’un discours empli d’Ă©motion et de rots plus ou moins discrets, le hĂ©ros de la soirĂ©e lĂąche alors :

Et, et, et… burp… pour la nouvelle annĂ©e j’arrĂȘte de boire… burp… 
– Ulysse des temps modernes đŸ€ą

Bordel ! La détermination de ce mec te laisse sans voix : son ambition est si profonde que tu le jalouses intimement.

Tu aimerais tellement pouvoir faire une liste de rĂ©solutions que tu pourrais ENFIN tenir ! 

Mais cette annĂ©e, tu sais que quelque chose va changer. Cette annĂ©e, c’est ton annĂ©e.

Et tu sais que Le Brouillon sera lĂ  pour t’accompagner dans ce parcours semĂ© d’embuches – et en plus tu es abonnĂ© Ă  la newsletter, donc tu recevras le contenu avant tout le monde đŸ˜

Encore des promesses ! Ma mĂšre me disait aussi qu’elle ne m’abandonnerait jamais… Je veux un truc concret !
– Jean-Bernard du Var đŸ€“

Jean-Bernard, je te propose de digérer tes oeufs de lumps que tu appelles affectueusement caviar, et de me laisser continuer.

Pour faire une bonne liste de rĂ©solutions, il faut dĂ©jĂ  dĂ©finir ce qu’est une bonne liste de rĂ©solutions : elle doit ĂȘtre rĂ©alisable et assez ambitieuse pour te faire avancer.

Inutile de préparer une liste de Noël avec 26 résolutions que tu ne tiendras jamais.

RĂ©flĂ©chis Ă  1 ou 2 rĂ©solutions3 grand maximum, mais c’est rĂ©servĂ© aux chevaliers du Zodiac.

Attends, c’est ça tes conseils ? C’est ce que je fais tous les ans !
– Jean-Bernard du Var đŸ€“

Les rĂ©solutions que tu prends tous les ans sont assimilables Ă  tes orgasmes : tu t’agites comme un saumon pendant quelques secondes, tu prends du plaisir sur le coup, mais au final c’est peu mĂ©morable đŸŸ 

Cette année, je te propose de voir les choses en grand.

Cette annĂ©e je te propose d’appliquer rĂ©ellement tes rĂ©solutions. Et je vais t’apprendre Ă  ĂȘtre aussi bon que Marc Zuckerberg Ă  ce jeu.

Bien choisir ses résolutions

Non, il ne suffit pas de se dire que l’on souhaite faire un truc pour le faire. On n’est pas dans un Ă©pisode de FRIENDS.

GIF

Il est donc primordial de choisir des résolutions en accord avec tes aspirations.

Lancer un « cette annĂ©e je reprends la danse » alors que tu n’en n’as pas une profonde volontĂ©, ne fait que gaspiller du temps Ă  ceux qui t’Ă©coutent et Ă  toi mĂȘme.

Pour identifier tes profondes motivations, tu dois t’imaginer le 31 DĂ©cembre de l’annĂ©e prochaine. Qui souhaites-tu devenir ?

N’hĂ©site pas Ă  dĂ©crire ton « toi » du futur sur une feuille blanche. En te projetant visuellement, tu vas dĂ©gager naturellement tes principales ambitions.

N’oublie pas de rester rĂ©aliste. On n’est pas dans Retour vers le Futur, Marty.

Définir des résolutions quantifiées

Bravo champion, tu as identifié 2 résolutions pour 2018 !

Il est maintenant temps de les rendre rĂ©alisables : dire « je reprends le sport » a autant de sens que de faire du rodeo sans selle.

Une bonne résolution est une résolution qui est chiffrée.

Ainsi, au lieu de dire « je veux ressembler Ă  Schwarzenegger », tu diras « je veux faire 500 pompes sur une main en chantant la Marseille ».

OK. Mais moi ça fait 3 ans que je veux participer au marathon de Paris… c’est pas une rĂ©solution quantifiable !
– Jean-Bernard du Var đŸ€“

C’est trĂšs simple JBdV – je peux t’appeler JBdV ? -, tu dois transformer ta rĂ©solution en quelque chose de chiffrable. Donne toi pour objectif d’arriver dans les 10.000 premiers du marathon de Paris.

L’intĂ©rĂȘt d’un chiffre est que tu puisses lui confronter ta progression au fil de l’annĂ©e.

En confrontant tes temps d’entrainement avec celui du 10.000Ăšme participant de l’annĂ©e prĂ©cĂ©dente, tu vas pouvoir comparer tes performances et te voir Ă©voluer. 

 

DĂ©couper les rĂ©solutions en paliers…

"You don’t have to see the whole staircase, just take the first step."
— Martin Luther King Jr.

Je ne sais pas pour toi, mais lorsque je me donne un objectif ambitieux, j’ai du mal Ă  savoir par oĂč commencer.

Et malgré une motivation profonde, je procrastine.

Une annĂ©e c’est long. TrĂšs long. Et pour atteindre son objectif sur 12 mois, il faut pouvoir tenir la barre du rafiot malgrĂ© les nombreuses tempĂȘtes.

Le meilleur moyen d’y parvenir, c’est de te prĂ©voir des shots de dopamine, le neurotransmetteur du plaisir – responsable notamment des addictions. 

Une des grandes causes de la procrastination, c’est cette recherche constante de dopamine rapide. Il est ainsi plus facile et rapide de recevoir du plaisir en t’enfilant un McDo, plutĂŽt qu’en souffrant pour un objectif qui te semble aussi loin que Jupiter. C’est ce que Steven Pressfield qualifie de RĂ©sistance interne.

Les activitĂ©s s’affrontent dans ta tĂȘte sur un axe temps, comme 2 chiens se battant pour un os du boucher. Tu dois donc prĂ©voir des shots de dopamine liĂ©s Ă  ton objectif tout au long de l’annĂ©e pour t’assurer qu’aucune autre activitĂ© ne te fera digresser. 

Si ta rĂ©solution est d’arrĂȘter de fumer d’ici le mois de Mars, prĂ©vois des paliers mensuels quantifiĂ©s de cigarettes : Ă  chaque nouveau palier atteint, tu diminueras le nombre de cigarettes fumĂ©es.

Chaque palier atteint est un nouveau shot de dopamine. Une nouvelle Ă©tape franchie vers ton objectif final.

…et dĂ©couper les paliers en tĂąches

La vie n’est pas un road trip au volant d’une Batmobile sur la Route 66. Il arrive d’avoir un pneu crevĂ©, de se faire siphonner le rĂ©servoir, d’avoir un accident, de recevoir une amende ou mĂȘme d’Ă©craser un chevreuil.

Et la moindre vulnĂ©rabilitĂ© est un pas vers l’avortement du projet. 

Il est donc important de dĂ©couper ces paliers en tĂąches quotidiennes, plus opĂ©rationnelles. Elles doivent ĂȘtre courtes et facilement rĂ©alisables.  

Contrairement aux paliers, tu dois dĂ©finir ces tĂąches d’une semaine Ă  l’autre. Prendre trop d’avance est contre-productif : il faut les voir comme des variables d’ajustement dans les alĂ©as de la vie.

Elles doivent ainsi s’adapter Ă  ton environnement pour te permettre d’atteindre les paliers que tu t’es fixĂ©. 

Conditionner son environnement

On est le 1er Janvier. Tu as dĂ©fini les rĂ©solutions, les paliers et les tĂąches de la semaine prochaine.

Tu ne trouves pas qu’il manque un truc ?

Tu crois sincĂšrement que dĂ©cider d’arrĂȘter de boire pourra fonctionner avec de la 1664 au frigo ?
Tu crois sincĂšrement qu’un marathon peut se faire en jean ?
Tu crois sincĂšrement que ton livre va s’Ă©crire en sortant tous les soirs ?
Tu crois sincÚrement que ton entreprise va se développer en binge-watchant sur Netflix ?

Allez, oust. Ce n’est pas encore le printemps, mais c’est le moment de faire le mĂ©nage.

Il faut conditionner ton environnement pour Ă©viter au maximum ce qui pourrait te faire chavirer.

Alors, tu es toujours prĂȘt Ă  tenir tes rĂ©solutions ? đŸ€·

Bonus: quelques options pour mettre toutes les chances de son cÎté

Annoncer ses résolutions en public
Partager ses ambitions peut contribuer Ă  graver ses rĂ©solutions dans le marbre. Bah oui, tu voudras tout faire pour Ă©viter la gĂȘne lors du sempiternel « au fait, t’en es oĂč sur [INSERER LE NOM DE LA RESOLUTION] » đŸ˜ł

Mettre des croix sur un calendrier
Est-ce que tu connais un truc plus jouissif que d’Ă©clater du papier bulle ? Il y a aussi cocher des trucs. Mettre une croix sur un calendrier parce qu’on a rempli son objectif quotidien, c’est vachement cool. Et lorsque tu as une semaine entiĂšre pleine de croix, crois moi que tu n’as plus envie de casser la chaine.

Trouver un ou des partenaire(s) de galĂšre
Lorsque tu Ă©tais en pleine interrogation existentielle au lycĂ©e, tu avais ce partenaire de galĂšre. Celui qui partageait exactement tes questionnements, et avec qui le temps passait un peu plus vite. Et tous deux, vous vous souteniez quotidiennement jusqu’au Bac – jusqu’Ă  ce qu’il se case et qu’il parte faire une fac de mĂ©decine, ce traĂźtre. 

Pourquoi ne pas le refaire aujourd’hui ? Rends-toi Ă  des meetups relatifs Ă  ton projet, pose toi dans des espaces de co-working ou envoie des PMs sur Twitter comme des bouteilles en mer.

Allez, du vent ! Tu as maintenant les cartes en main pour tenir tes rĂ©solutions, alors quitte ce blog et retourne conquĂ©rir le monde đŸ‘šâ€đŸš€

There are currently no comments.